L’essor de l’Abbaye d’en bas

Posted on 15 août 2012

En 1686, toute l’abbaye se transporte vers le bas. Les bâtiments du haut ne servent plus que de communs, seule la chapelle abbatiale est conservée. De nouveaux bâtiments sont élevés autour de l’ancien prieuré devenu l’abbaye des Dames de Montmartre. Elle comprend un cloître et de grands édifices. La chapelle est riche en reliques (un morceau de la robe du Christ, une dent de la reine Berthe, des ossements des martyrs de Montmartre, etc.).

Quarante-six abbesses dirigèrent le monastère dont les plus célèbres furent: Antoinette Auger (1532-39) présente lorsque Ignacede Loyola fonde, au Sanctum Martyrium, la Compagnie de Jésus. Marguerite de Rochechouart (1700-27), qui a donné son nom au boulevard. Catherine de la Rochefouchauld-Cousage (1735-60).

Les dames de Montmartre ne sont guère aimées de la population qui s’est établie au pied du monastère, en raison de la perception intransigeante des revenus indispensables à leur survie. Malgrès tout, l’abbaye de Montmartre restera à cet emplacement de 1686 jusqu’à la Révolution 1. Louise de Montmorency-Laval, (1735-91) est la 46ème et dernière abbesse de Montmartre. Elle est décapitée le 2 juillet 1794, à l’âge de 71 ans. Aveugle et sourde, elle n’entendit pas la condamnation à mort demandée par Fouquier-Tinville pour avoir ”comploté sourdement et aveuglement contre la République”.

1 Peu de souvenirs de cette époque de Montmartre, peut-être parce que “ce fut seulement au commencement du XVIIème siècle, sous le règne d’Henri IV, que Sully […] eut l’idée […] d’adopter des noms qui n’eussent pas de rapport direct avec le lieu auquel ils étaient imposés.” Daniel Milo, les Lieux de Mémoire, Quarto I, La Nation, page 1889, Gallimard, Paris, 1997.

Related Articles:

buchblock_Page_001Montmartre, contribution à une géographie de l’imaginaire de lieux ritualisésle livre de Frédéric Rossi-Liegibel, n’est pas un travail d’historien, d’ethnologue, de sociologue ou de géographe mais un éclairage sur les relations humaines spécifiques au lieu, sur les rites sociaux initiés par les pratiques de chacun qui perdurent encore aujourd’hui. Ce livre est disponible ici.

Be the first to leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>