initiative®montmartre-01

Le point de départ de l’affrontement

Alexandre Félix Legentil veut que l’église dédiée au Cœur de Jésus par les Parisiens se construise dans Paris. Pour lui, la capitale est le cadre d’actes contraires à la volonté de Dieu et doit être le lieu de la demande du pardon. Le choix de l’emplacement dans Paris reste du ressort de l’archevêque. Pour l’archevêque de Paris, Monseigneur Guibert, la seule voie possible est la déclaration par l’Assemblée Nationale d’une construction d’utilité publique qui permettrait des expropriations.

Un symbole d’opposition

Ce discours de culpabilité et de repentance connaîtra un regain après la défaite de 1940 et s’exprime toujours au travers des pèlerinages qui aboutissent sur la butte. Les processions, les messes, les confessions, les prières individuelles ou collectives, faits sociaux deviennent des rites sociaux. Ici la ritualisation religieuse consiste à s’opposer à la sécularisation. Continue Reading →

Une volonté d’opposition

La Butte est le plus haut point de Paris. À cet endroit, plusieurs Saints sont attestés, mais en 1793, leur crypte est détruite et rasée. Paris honore saint Denis, décapité avec ses compagnons, Rustique et Éleuthère, à Montmartre. Continue Reading →