Le point de départ de l’affrontement

Alexandre Félix Legentil veut que l’église dédiée au Cœur de Jésus par les Parisiens se construise dans Paris. Pour lui, la capitale est le cadre d’actes contraires à la volonté de Dieu et doit être le lieu de la demande du pardon. Le choix de l’emplacement dans Paris reste du ressort de l’archevêque. Pour l’archevêque de Paris, Monseigneur Guibert, la seule voie possible est la déclaration par l’Assemblée Nationale d’une construction d’utilité publique qui permettrait des expropriations.