La postérité de la Commune

Premier pouvoir révolutionnaire prolétarien, la Commune de Paris, désavouée à l’époque par la bourgeoisie, même la plus libérale, a été revendiquée depuis par la gauche et l’extrême gauche. Continue Reading →

Modernité de la Commune

Mais, il convient d’insister sur deux aspects essentiels qui mettent en évidence la modernité de la Commune: la question des femmes et celle des étrangers. Continue Reading →

La Commune, gouvernement de Paris

Étrange victoire remportée sans violence (exception faite de l’exécution des deux généraux), sans combat par une foule anonyme. Nulle organisation ne l’a préparée, ni le Comité central de la garde nationale, ni le Comité des vingt arrondissements, ni les comités de vigilance des quartiers, ni l’Internationale. Des hommes issus de ces différents mouvements, poussés par la foule anonyme1, ont pris des initiatives individuelles et non coordonnées.

Le 19 au soir, des hommes inconnus la veille, mais mandatés par le Comité central de la garde nationale, siègent à l’Hôtel de Ville. Deux proclamations sont faites, puis le Comité central appelle le peuple de Paris à de nouvelles élections.