Le miracle Jean Genet

”Sur le terre-plein désert, ces bandes de jeunes ouvriers dont toute l’adolescence en désordre est dans les lacets mal noués qui sautillent sur leurs cous-de-pied, revenant du plaisir (ils) rentrent à leurs logis en marches forcées. Leurs vestons très cintrés, posés comme une sorte de cuirasse ou carapace fragile, protègent la naïveté de leurs corps; par la grâce de leur virilité encore aussi légère qu’un espoir, ils sont inviolables par Divine”Continue Reading →