Les logiques des lieux

Montmartre s’est construit en attribuant aux espaces croisés, différentes structures dénominatives: la logique médiévale subsistant par une forme d’oubli, le changement dénominatif ne s’impose pas comme indispensable dans une séquence politique ou trop chargé symboliquement. Continue Reading →