Toulouse-Lautrec

Dès le début, Lautrec, comme tout le monde, fréquente le Chat Noir, découvre la rivalité de Grille d’Egout et de la Goulue*. Continue Reading →

Le théâtre des plaisirs

Les boulevards continuent d’être le principal théâtre des plaisirs parisiens dans les débuts de la Troisième République, comme ils l’étaient précédemment.

Continue Reading →

L’étrange beauté de la difformité

Les chroniques du boulevard jointes aux descriptions des romanciers permettent d’apprécier l’évolution du plaisir dans les lendemains immédiats de l’Empire: à l’odeur terrible des classes populaires succèdent les parfums trop forts des grandes cocottes bruyantes et scandaleuses: les ”Nana” de la Goutte d’Or se métamorphosent en dames pseudo-authentiques qui cachent, derrière leurs éventails, leurs rougeurs de blanchisseuses. Continue Reading →