En 1905

Pour suivre la loi de séparation de l’Eglise et l’État, le préfet de la Seine prononce la mise sous séquestre puisque ces biens n’ont pas été affectés à une association cultuelle. Continue Reading →